Catégories
Journal

22 octobre 2019 – Un enfant est un acte d’amour

L’autre soir, je regardais une émission relatant les faits d’actualité et notamment un sujet sur la PMA. Une femme interrogée dans la rue et participant à la manifestation anti PMA s’égosillait à qui veut l’entendre qu’un enfant ne doit être la résultante que d’un acte d’amour entre un homme et une femme.

Ces mots me touchèrent en plein cœur. Comment expliquer à des gens qui n’ont a priori pas connu de difficulté pour enfanter que leur chance n’a pas été distribuée à tout le monde ? Comment leur faire comprendre qu’il y a eu sûrement beaucoup plus d’actes physiques que la moyenne pour ceux qui se tournent finalement vers la science ? Comment rendre évident qu’affronter moult traitements, jugements, douleurs physiques et morales, attente insupportable, échecs, tristesse pendant des années sans jamais lâcher, représente un plus grand acte d’amour que de seulement s’accoupler ? Quand ces gens réaliseront-ils qu’un amour n’est pas seulement physique, qu’un enfant n’est pas uniquement la résultante d’un acte sexuel ?

Certaines personnes se battent durant tellement longtemps pour devenir parents que le petit être tant désiré devient la prunelle de leurs yeux quand il se décide enfin à montrer le bout de son nez. Un enfant accueilli dans ces circonstances est définitivement celui d’un amour sans faille. Son arrivée après tant d’épreuves ne peut être que celui d’un amour inconditionnel dont certains parents « normaux » devraient probablement prendre exemple.